Votre session a expiré, veuillez vous ré identifier.

14/10/2019 08:59

Hausse du déficit budgétaire malgré les bonnes recettes fiscales !

Selon le bulletin de statistiques des finances publiques à fin Septembre 2019, sur les 9 premiers mois de 2019, le déficit du Trésor a atteint 32,3 Mrds DH, en hausse de 22,8%.

Toutefois, à 3 mois de la fin de l'exercice budgétaire, ce déficit ne représente que 50,4% du niveau attendu par la loi de Finances. Aussi, récemment, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, a indiqué s'attendre à un déficit budgétaire de 3,5% du PIB en 2019 contre 3,7% en 2018.

Pour ce déficit budgétaire en hausse de 6 Mrds DH, le Trésor a bénéficié d'une hausse de 5,5 Mrds DH (+3,5%) des recettes fiscales (dont 2 Mrds DH de Contribution Sociale de Solidarité sur les bénéfices) et de 4,4 Mrds DH des recettes de privatisation.

Toutefois, les dépenses de Biens et services, ont grimpé de 8 Mrds DH (+6,3%) à l'image des charges de compensation (+2,3 Mrds DH) et des intérêts de la dette (+2,6 Mrds DH). Idem, les investissements ont augmenté de 2,1 Mrds DH (+4,8%).

En conclusion, dans sa quête de contrôle du déficit budgétaire, le gouvernement semble davantage se baser sur la hausse des recettes fiscales que sur la baisse des dépenses publiques. Un tel choix subi ou souhaité, présente le risque de freiner l'activité économique à cause de la hausse de la pression fiscale.

Source : flm.ma

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur LinkedInPartager sur Google Plus

» Toutes Actualités

15:44 Flash Séance : clôture
La Bourse de Casablanca a clôturé à la hausse aujourd'hui. Les indices MASI et MADEX affichent respectivement +0,51% [..]
12:09 Flash Séance : tendance
La Bourse de Casablanca a évolué à la hausse aujourd'hui. Les indices MASI et MADEX affichent respectivement +0,01% à [..]
10:52 Presse marocaine du 15/11/2019
Actualité Nationale : PLF, les chèques en bois au rayon des amnisties : 1,5% du chèque sans provision, plafonné à 50 [..]

Calendrier de la bourse