Votre session a expiré, veuillez vous ré identifier.

26/05/2020 10:26

Echanges extérieurs : Les importations marocaines montent à 491 MMDH en 2019

Les échanges extérieurs au titre de l'année 2019 ont été marqués par une progression des importations de 9,6 milliards de dirhams (MMDH), soit +2%, plus importante que celle des exportations (+6,6MMDH ou +10,4%), selon l'Administration des Douanes et impôts indirects (ADII).

En 2019, les importations ont atteint 491 MMDH, précise l'ADII dans son rapport d'activité au titre de l'exercice 2019, expliquant que cette évolution est attribuable principalement à la progression des importations des biens d'équipement de 5,5%, l'augmentation de 4,3% des importations de produits finis de consommation ainsi qu'à la hausse des achats de demi-produits de 4,5% et l'accroissement des importations des produits alimentaires +4,4% .

Le rythme d'accroissement des importations a nettement ralenti par rapport à 2018 où les importations avaient augmenté de 10% par rapport à 2017, et ce suite à la baisse de la facture énergétique de 7,2% et au recul des importations de produits bruts de 10%, ajoute la même source.

S'agissant des exportations, l'ADII souligne qu'elles s'élèvent à 282 MMDH et enregistrent une hausse de 2,4%, signalant que la croissance des exportations a été divisée par quatre, d'une année a l'autre, et affiche le niveau le plus bas de ces six dernières années.

Cette évolution est principalement expliquée par la baisse des exportations des phosphates et dérivés. En revanche, les secteurs automobile, agricole, agro-alimentaire et aéronautique affichent une bonne performance.

Par groupement d'utilisation, le rapport relève, notamment qu'à l'import, les achats en biens d'équipement occupent le premier poste des importations avec une part de 26% du total des importations en 2019, tandis que la part des approvisionnements en produits énergétiques a reculé de 1 point et représente 16% du total des importations, contre 17% en 2018.

La facture énergétique a affiché, quant à elle, une baisse de 7,2% en raison essentiellement du recul des approvisionnements de gas-oils et fuel-oils (-6,7%) et des cours moyens du pétrole à l'international de 10% et de la diminution des importations de l'énergie électrique de 93,5%.

A l'export, le secteur automobile est en tête des exportations de l'année 2019, en contribuant à hauteur de 27,3%, suivi des livraisons agricoles et agro-alimentaire avec une part de 21,6% et des ventes de phosphates et dérivés avec une part de 17,4%. Le secteur automobile affiche une hausse de 6,6% tiré par la progression du segment du câblage (+8,9%) malgré la légère baisse du segment de la construction (-1,3%).

Par famille de régimes douaniers, les importations simples affichent une stagnation et représentent en 2019, 66% du total des importations contre 67% en 2018, fait savoir le rapport, notant que les importations en Admission Temporaire pour Perfectionnement Actif (ATPA) enregistrent une légère diminution de 1% et contribuent à hauteur de 25% au total des importations en 2019.

Source : infomediaire

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur LinkedInPartager sur Google Plus

» Toutes Actualités

15:47 Flash Séance : clôture
La Bourse de Casablanca a clôturé à la hausse aujourd'hui. Les indices MASI et MADEX affichent respectivement +0,21% [..]
12:37 Flash Séance : tendance
La Bourse de Casablanca a évolué à la baisse aujourd'hui. Les indices MASI et MADEX affichent respectivement -0,04% à [..]
10:38 CDG CAPITAL Research : Rapport semestriel : L'impact Covid-19 pèse lourdement sur la BVC au S1-2020
Télécharger le rapport semestriel au 30 Juin 2020

Calendrier de la bourse